Chaque année, que ce soit au Kenya, au Congo, au Rwanda, au Mexique ou dans bien d’autres pays producteurs du globe, le café naît de la rencontre de plusieurs éléments. La terre, le ciel et l’Homme s’associent pour créer cette denrée de la nature, si précieuse et savoureuse. La réussite pour la culture d’un café d’exception est une véritable épopée. Cette tâche demande un travail minutieux au fil des saisons, pour arriver à une récolte de grains d’exception et près à l’emploi pour la torréfaction. Vivants, recherchés et adulés dans le monde entier, ces grands crus portent en eux la recette de la terre dont ils sont issus et l’âme des Hommes qui les ont cultivés. Et c’est exactement ce que Notting Hill recherche pour vous satisfaire : un café unique.

La récolte

La première récolte d’un plan de café se fait environ la 3ème année après la plantation. Chaque année, un plant peut donner naissance de 450 à 680 grammes de café torréfié, soit environ l’équivalent de deux paquets de café. Pour visualiser un peu la texture du produit : la peau de la baie de café est très épaisse et la pulpe qui se cache en dessous a la même texture que celle du raisin. Sous la pulpe, se trouvent deux fèves de café, recouvertes d’une enveloppe protectrice : le parche. Le parche est lui-même recouvert d’une substance gélatineuse à la consistance similaire au miel, qu’on appelle mucilage. Même s’il y a généralement deux fèves par baie de café, il se trouve que 5 à 10% des baies ont une seule fève. Cette fève unique est appelée caracoli (ou peaberry).

Le séchage des récoltes

Après la récolte, vient l’étape du séchage. Les baies de café sont alors mises à sécher afin de les préparer à la torréfaction. Il existe 3 méthodes de séchage : la méthode sèche dite naturelle, la méthode humide et la méthode semi-humide. Celle qui est utilisée le plus fréquemment est la méthode sèche. Les baies sont alors exposées au soleil pendant 15 jours puis décortiquées en machine pour retirer la pulpe et le mucilage. Les grains de café vert sont ensuite triés et mis en sac avant d’être envoyés en torréfaction.

La torréfaction

L’un des secrets de l’arôme incomparable d’un café Notting Hill réside dans l’expertise de la torréfaction, processus crucial dans le développement de ses qualités aromatiques. Nous choisissons des cafés torréfiés en France depuis toujours. Ce savoir-faire se perpétue dans le respect des traditions de notre entreprise et de ses employés, jour après jour, tasse après tasse.

La torréfaction consiste en un processus de cuisson du grain de café vert durant quinze minutes. Les grains sont alors introduits dans un bruloir à tambour rotatif, une partie de l’humidité est alors eliminée puis les fèves vertes deviennent jaune vif et prennent une odeur de légumes au beurre. Au bout de 8 minutes, elles commencent à crépiter et doublent alors de volume, dû à l’humidité qui se transforme en vapeur. Entre 11 et 15 minutes, la couleur des grains continue à foncer et l’humidité à diminuer jusqu’à 18 à 25%. Après quelques minutes, une pellicule huileuse se forme à la surface des grains et le café crépite à nouveau. La dernière étape de la torréfaction consiste à les insérer dans un appareil de refroidissement.

 

L’origine du Café

Les recherches scientifiques identifient les premières souches de caféier en Ethiopie où il poussait à l’état sauvage. Ensuite, le café fut d’abord diffusé au Yemen au 12ème siècle puis diffusé au Moyen-Orient, en Turquie, en Égypte et en Afrique du Nord au 15ème siècle. C’est à cette période que se démocratisent les « maisons de café », des lieux de convivialité à petits prix qui permettent un brassage social et un échange d’idées. Vers les années 1600 le café arrive en Europe, introduit depuis l’Égypte par les marchands vénitiens.

La boisson rencontre alors un immense succès auprès des européens et, pour répondre à la demande, les colons européens introduisent la culture du café dans de nombreux pays tropicaux. Aujourd’hui, le café se cultive entre le tropique du Cancer et le tropique du Capricorne. Cette zone de culture située entre les deux est plus communément appelée la « ceinture du café ».

Inscription à la Newsletter

Restez informés de nos bons plans et nouveautés.

Vous êtes inscrit avec succès!